Aujourd’hui, le terme de mobilité prend tout son sens grâce aux outils de web-conférence. Les entreprises et les grandes organisations peuvent réunir leurs collaborateurs autour d’une plateforme virtuelle pour des réunions de travail, des formations ou encore des séminaires. Les participants, derrière leur écran d’ordinateurs, smartphones ou tablettes, communiquent et échangent des données en temps réel à distance à travers un simple navigateur web.

Comparée aux réunions traditionnelles, généralement organisées par les entreprises, la web-conférence présente de nombreux avantages, non négligeables, tels que la simplicité, la rapidité et la souplesse dans l’organisation des réunions. Ces avantages attirent de plus en plus les organismes publics et les entreprises d’aujourd’hui, que ce soit dans le cadre du télétravail ou l’organisation de leurs réunions. Ces outils de communication permettent aux salariés de collaborer et échanger efficacement tout en réduisant leurs déplacements professionnels et, par conséquent, une réduction de leur impact environnemental, une réduction des coûts, mais aussi une meilleure gestion des ressources humaines.

Jitsi, un logiciel libre de web-conférence

Parmi les solutions de web-conférence on trouve Jitsi, un projet 100% libre basé sur la technologie WebRTC et développé initialement au sein des laboratoires de l’Université de Strasbourg par monsieur Emil Ivov. Cette solution permet la communication écrite, audio et visuelle entre périphériques distants depuis différents clients comme l’application desktop ou mobile ou tout simplement un navigateur web récent. Par défaut, dans une conférence entre deux participants, les échanges audio-vidéos passent automatiquement en mode pair-à-pair (en anglais peer-to-peer, abrégé « P2P »), ceci signifie que les clients communiquent entre eux sans passer par un ou plusieurs serveurs intermédiaires tout en garantissant la confidentialité des échanges.

Ce projet offre également de nombreuses fonctionnalités telles que le partage d’écran, le partage de documents collaboratifs en temps réel grâce à Etherpad, ainsi que la possibilité de consulter les statistiques d’utilisation. Jitsi intègre également des modules supplémentaires tels que l’interconnexion avec le réseau téléphonique, l’enregistrement des conférences ou encore l’authentification des participants.
L’utilisation de Jitsi, contrairement à celle des systèmes de visioconférences propriétaires, ne nécessite aucun matériel spécifique dédié à la visioconférence (grands écrans, caméras HD, salles réservées, terminaux et applications dédiés, etc.) mais tout simplement un navigateur web récent sans aucun composant supplémentaire.

Quels sont les composants de cette plateforme ?

La plateforme Jitsi rassemble différentes applications open-source :

  • Nginx : un serveur web Open Source et asynchrone.
  • Prosody : un serveur XMPP multiplateforme libre de messagerie instantanée écrit grâce au langage “Lua”. Ses vocations sont d’être faible consommateur de ressources, facile à utiliser et modulaire.
  • Jitsi-Meet : application JavaScript (côté client) qui intègre l’API WebRTC ainsi que l’ensemble des interfaces graphiques du service.
  • Jitsi-videobridge : Dans l’infrastructure Jitsi, Jitsi-videobridge joue le rôle du serveur média, il permet la communication audio/vidéo en multi-utilisateurs. Il s’agit d’une Unité de Renvoie Sélectif (Selective Forwarding Unit), similaire à une topologie de réseau en étoile, aussi appelée Hub and Spoke, c’est la topologie la plus courante actuellement. Elle est aussi très souple en matière de gestion et dépannage de réseau : la panne d’un nœud ne perturbe pas le fonctionnement global du réseau. En revanche, l’équipement central qui relie tous les nœuds constitue un point unique de défaillance : une panne à ce niveau rend le réseau totalement inutilisable. Chaque participant reçoit les flux médias indépendamment.
  • Jicofo : Un serveur de signalisation et de sessions qui sert à créer une nouvelle instance d’une conférence et à maintenir les différentes sessions entre chaque participant et Jitsi-videobridge.

Les principales fonctionnalités de Jitsi

Voici une liste non exhaustive des fonctionnalités de Jitsi :

  • Créer ou rejoindre un salon : Une fois sur la page d’accueil, l’utilisateur peut créer un nouveau salon. Si le nom existe déjà, il est redirigé vers le salon correspondant.
  • Verrouiller un salon : Pour plus de confidentialité, Jitsi propose aux modérateurs de verrouiller les salons avec un mot de passe, obligatoire pour chaque personne qui souhaite le rejoindre.
  • Discuter via le chat : Jitsi intègre un serveur XMPP pour la messagerie instantanée grâce auquel les participants peuvent échanger des messages pendant une conférence.
  • Partager un document Etherpad : Une des fonctionnalités les plus utiles de Jitsi est de pouvoir travailler sur des documents (fichier texte avec mise en page) en mode collaboratif et en temps réel grâce à l’intégration d’Etherpad.
  • Partager l’écran : Partager le contenu de son écran ou d’une fenêtre spécifique. Quand l’utilisateur clique sur le bouton « Partager mon écran », l’application vérifie si l’extension de partage d’écran est installée sur son navigateur, si ce n’est pas le cas il est redirigé vers le lien de l’extension dans Chrome Store pour les utilisateurs de Google Chrome/Chromium. Sur Mozilla Firefox, le partage d’écran est supporté nativement.

Envie de tester ?

Le fonctionnement de Jitsi est très simple. Il suffit de suivre les étapes suivantes :

  1. Se rendre sur le site Apitech qui héberge la plateforme : https://joona.icu
  2. Saisir un nom de salon et appuyer sur “Entrer”.
  3. Envoyer l’URL de la page aux personnes que l’on souhaite inviter.
Share This