Le concours Sharing & Reuse Awards 2019 s’adresse aux administrations publiques européennes, nationales, régionales ou locales qui cherchent à réduire les coûts, à accroître leur efficacité et à favoriser l’interopérabilité en réutilisant, partageant ou développant conjointement des solutions informatiques qui répondent aux exigences communes.

Pour la seconde édition du concours “Sharing & Reuse Awards” (organisé par le programme ISA²), nous avons participer aux côtés du Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire (MTES) !

« Web conférence interministérielle » concourt dans la catégorie services informatiques partagés ayant le plus grand impact sur les citoyens et les entreprises

 Voici les éléments qui constituent notre participation au concours :

 

PERIMETRE

Pourquoi une plateforme de web conférence interministérielle ?

Le système de webconférence est dirigé par les autorités françaises pour :

  • Développer le travail collaboratif entre ses différents services et départements,
  • Faciliter la coopération entre les agents de l’Etat et les autres services publics (y compris association et structures privées)
  • Améliorer les relations entre les services publics français, les citoyens, les entreprises et toutes les organisations de la société civile.

La plateforme de webconférence interministérielle est une collection d’applications interconnectées, basées sur de l’open source et compatibles WebRTC. Elle permet aux responsables et agents de l’Etat français, depuis un poste de travail connecté au RIE (Réseau Interministériel de l’Etat) de créer et de rejoindre des réunions en ligne directement à partir d’un navigateur web et comprend des fonctionnalités additionnelles comme :

  • Le partage d’écran
  • L’édition collaborative de documents en temps réel
  • La messagerie instantanée

Naturellement, cette plateforme est conforme au Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) et à la politique de sécurité du système d’information français. La sécurité des échanges de données audio / vidéo a été approuvé par l’Agence Nationale de la Sécurité des Système d’Information (ANSSI).

« Aujourd’hui, le Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire et son partenaire de longue date APITECH, qui a en charge le développement et la maintenance de ce projet, a réussi à le rendre public et disponible auprès de tous nos partenaires et organisations externes à l’Etat en développant de nouvelles applications et modules en complément de ceux fournis par Jitsi. »

Ces nouvelles applications contribuent à renforcer la sécurité de la plate-forme en accordant le droit de créer des réunions en ligne uniquement aux responsables et agents des ministères français (grâce aux procédures d’identification).

Le service est actuellement utilisé par 9 ministères. En 2018, on recense 16 500 conférences et 48 000 participants sur la plateforme de webconférence interne.

BENEFICES

Quels sont les impacts de la webconférence interministérielle sur les administrations publiques impliquées ?

La solution, disponible depuis décembre 2016, a engendré des plans locaux d’équipement des ordinateurs de bureau (microphone, webcam) et parfois des optimisations de réseaux pour les premiers départements impliqués dans la communauté. L’enquête de déploiement et d’utilisation d’avril 2018 gérée par la DINSIC et les statistiques du service disponibles en ligne révèlent que :

  • La solution est déployée dans 18 régions du territoire national
  • Dans 3 nouvelles grandes régions, les autorités locales ont déployé jusqu’en 2017 un total d’environ 4 000 équipements (microphone, webcam)
  • En moyenne 543 réunions de collaboration par mois sont organisées avec la solution avec une moyenne de 3 utilisateurs par web conférence qui durent environ une heure. Cela représente de 500 à 1 000 trajets professionnels en moins, soit environ 3 000 heures économisées chaque mois
  • Cette solution contribue à éviter les accidents de la route et les maladies professionnelles liées à la fatigue et au stress (induites par de trop nombreux déplacements)
  • Une réduction de l’empreinte carbone, de l’entretien et de la réparation du parc de véhicules.

Pour un déploiement de 5 000 équipements début 2018, le déploiement est estimé à environ 10 000 équipements début 2019.

Quel sera l’impact du service pour les utilisateurs finaux ?

La promesse de cette solution est d’accélérer et alléger les procédures administratives des services publics aux entreprises et aux citoyens grâce au développement de la collaboration au sein des départements de l’État et à la coopération avec d’autres acteurs des services publics. Ces évolutions devraient également améliorer la qualité des services fournis au public grâce à des décisions plus coopératives et consensuelles entre les acteurs du service public.

Des expériences ont été lancées afin d’offrir aux candidats qui ne peuvent pas se déplacer ou qui vivent dans des régions isolées, en cas de recrutement ou d’examen, de nouveaux moyens d’accéder à leur dossier.

 

TECHNOLOGIES

Quelle est l’architecture du service ? Quelles sont les technologies utilisées ?

La plate-forme de webconférence interministérielle est basée sur le projet open source Jitsi. Cette application MVC Node.js est basée sur le Framework Express.js. Elle constitue le point d’entrée de la plate-forme et interagit avec le reste des applications Jitsi.

Le service est rendu évolutif par de l’équilibrage de charge (load balancing) entre deux serveurs physiques selon le nombre de conférences sur chaque serveur.

 

Le service repose principalement sur la technologie WebRTC pour le transfert de flux média entre les utilisateurs. Dans ce cas, l’application de routage vidéo Jitsi-videobridge SFU (Selective Forward Unit) gère les flux selon les participants. L’évolutivité est prise en charge par le calcul du nombre de conférences sur chaque SFU. Plus d’informations ici : https://github.com/jitsi/lib-jitsi-meet/blob/master/doc/tokens.md

La plate-forme de webconférence interministérielle utilise également les logiciels open source NGINX, Prosodie, Etherpad et MongoDB.

Share This