Pourquoi ne peut-on plus se passer de messagerie instantanée ?

Pourquoi ne peut-on plus se passer de messagerie instantanée ?

Messagerie instantanée / clavardage / chat (tchat) / IM (instant messaging) autant de noms pour parler d’un même système qui permet d’échanger des messages textuels et/ou des fichiers (images, vidéos, sons) en temps réel entre plusieurs utilisateurs connectés à la même communauté.

Ces dix dernières années, notre façon de communiquer a été bouleversée

Avec l’avènement des réseaux sociaux aux objectifs variés, les attentes se sont démocratisées. L’instantanéité, le partage de l’informel et la présence/visibilité, sont devenus des conditions sine qua non dans le contexte personnel comme professionnel.

Cette année 2020 n’aura fait que renforcer les besoins de mieux communiquer, sans formalisme poussé, pour créer et maintenir nos liens. La messagerie instantanée apporte également une réponse à une problématique trop souvent constatée en entreprise : les boites mails sont saturées. Parfois pour des messages courts, ayant un intérêt limité dans le temps, parfois avec de nombreuses personnes en copie. Et lorqu’on souhaite rechercher ou remettre en lien des éléments, on perd beaucoup de temps. En plus d’offrir une solution efficace à ces problèmes, la messagerie instantanée offre de nombreux avantages, en voici quelques-uns.

5 raisons d’adopter la messagerie instantanée :

1. On retrouve les messages sur tous nos appareils, de manière claire

Fini de jongler entre les clients mail aux interfaces complexes, différentes sur PC et sur smartphone, ou de chercher un mail dans une dizaine de dossiers imbriqués. Les solutions de messagerie instantanée proposent des interfaces claires, intuitives et uniformisées entre tous les appareils. De plus, les messages sont organisés en canaux et fils de discussions, faciles à retrouver.

2. Il n’y a pas besoin de numéro de téléphone

L’interconnexion des utilisateurs d’une même organisation de travail permet à tout un chacun d’apprendre à connaître ses collègues ou groupes de travail, sans passer par une tierce personne. Canaux de communication public, messages privés et groupes privés rendent les échanges plus instantanés, plus spontanés. Afin de ‘contrôler’ à minima l’accès des utilisateurs, une personne ne pourra rejoindre cette communauté que via le lien d’invitation d’un membre.

3. Les messages sont accessibles de partout, tout le temps

L’accès à la messagerie instantanée se fait sans configuration, il suffit que vous soyez connecté au réseau de votre entreprise, ou à internet pour échanger avec tous vos collègues, ou personnes externes habilitées ! Que que vous soyez au bureau, chez vous en télétravail ou même en déplacement, vous pourrez donc y accéder. C’est également un moyen très pratique d’alerter les autres lors du dysfonctionnement d’un outil ou d’un élément sur le réseau. Bien souvent, vous pouvez également passer des appels audio ou vidéo, sans coût supplémentaire !

4. Parce que les messages sont plus ‘vivants’

L’arrivée de messages textuels enrichis de smileys, de gifs, de vidéos, de prévisualisations des liens, permet de fédérer tout une communauté au travers d’un message, en y apportant des ‘réactions’ et ainsi montrer plus visiblement l’engagement des utilisateurs, la visibilité/portée de ce dernier 👍 . De plus, la messagerie instantanée fédère des utilisateurs appartenant à une même communauté de confiance, il n’y a donc pas de spam possible !

5. C’est plus pratique pour les échanges de fichiers

Lorsque l’on partage des photos ou vidéos le média s’affiche automatiquement, ce qui n’est pas souvent le cas dans les messageries traditionnelles. Plus besoin de télécharger le fichier, la photo s’agrandit par un simple clic, la vidéo se lance toute seule, les documents s’affichent et s’ouvrent automatiquement, parfois même sur des outils collaboratifs directement.

6. BONUS : l’intégration à d’autres outils

L’avantage de la messagerie instantanée, c’est que l’on peut facilement l’associer à d’autres outils : système de stockage de fichiers, plateforme de visioconférence, agenda, suivi des temps, … Pour cela, on peut utiliser des extensions existantes, mais aussi développer des chatbots, qui sont également très utile afin de fournir des réponses automatiques, faire remonter des informations (météo, statistiques, …) régulièrement, et bien plus encore !

Avec tout cela, comment peut-on bien choisir la messagerie instantanée adaptée à ses besoins ?

Pour le savoir il faut déjà identifier vos besoins, chaque messagerie instantanée a ses avantages et ses limites. Dans un contexte professionnel la sécurité des données est primordiale, en choisissant une solution à déployer localement, vous assurez à vos utilisateurs la confidentialité totale des échanges.

Dans un contexte personnel vous allez vouloir vous baser sur des numéros de téléphone pour échanger avec des personnes de différents réseaux.

    Voici quelques noms représentatifs depuis plusieurs années de la messagerie instantanée :
  • la messagerie instantanée basée sur les numéros de téléphone : Whatsapp, Skype, Viber
  • la messagerie instantanée pour les membres d’une même communauté : Messenger (Facebook)
  • la messagerie instantanée qui se concentre en plus sur la sécurité et le contrôle des données : Telegram, Signal, RocketChat, Tchap – messagerie sécurisée de l’Etat
  • la messagerie instantanée qui s’interface à d’autres solutions : Slack, Microsoft Teams, Discord

Finalement nous connaissons toutes et tous depuis des années le mail comme point central de toute communication. Avec la transformation des usages, le besoin d’instantanéité des plus ou moins jeunes générations, la messagerie instantanée supplanterait-elle cette logique ? Relayant ainsi en arrière-plan le mail formel, au profit des plateformes collaboratives (ndt. digital workplace) ?

Grâce à nos réalisations, nous vous proposons une nouvelle façon d’organiser votre système d’informations grâce à des outils open-source structurés par Apitech. Pour en savoir plus contactez-nous 🧐😀 !

Explorez les possibilités d’un environnement multi-plateformes avec Electron

Explorez les possibilités d’un environnement multi-plateformes avec Electron

Electron : unifiez vos applications pour simplifier vos développements

Développée par GitHubElectron est une plate-forme dédiée à la création d’applications de bureau multi-plateformes (Mac, Windows et Linux) à l’aide des technologies Web. Cela signifie qu’au lieu d’écrire votre application de bureau dans des langages comme C# ou Objective C, vous écrivez votre application une fois en HTML, CSS, et JavaScript.

Cette approche possédait habituellement des restrictions – si votre application voulait faire quelque chose qui n’était pas implémenté par le framework ou dans les limites de ce qu’un navigateur Web pouvait faire, vos options étaient très réduites.

Electron est l’une des premières plateformes permettant de dépasser ces limites. En effet, Electron est totalement extensible grâce au possible ajout de librairies NodeJs. Avoir accès à l’ensemble de l’écosystème npm (node package manager est le gestionnaire de paquets officiel de Node.js) donne un énorme avantage à Electron comparé à d’autres plateformes.

Electron fonctionne en combinant le navigateur libre Chromium et Node.js, ainsi qu’en ajoutant ses propres API en tant que modules de nœuds intégrés. Ces modules vous permettent d’interagir avec le système d’exploitation d’une manière que les navigateurs web ne permettent pas.

Electron utilise la librairie File System de NodeJS afin d’avoir accès au système de fichier de l’ordinateur. Il est donc très facile de lire ou d’afficher un fichier provenant directement du pc de l’utilisateur. Cette fonctionnalité nous à permis de réaliser une application ayant accès aux mails archivés de l’utilisateur afin de les afficher directement sur un client Electron cf:Application avec Electron.

Electron a permis le développement de nombreuses applications très connues comme :

  • Visual Studio Code
  • WhatsApp
  • Figma
  • Slack

Pour tester cette plateforme, Electron a mis en place une “quick-start application” (ndt. application prête à l’emploi) permettant à un utilisateur de découvrir rapidement comment mettre en place un environnement Electron.

Débuter avec Electron

Des pré-requis jusqu’à l’installation

Pour ce faire, téléchargez la dernière version de Node.js. Pour vérifier si Node.js est correctement installé, tapez les commandes suivantes dans votre terminal :

  • node -v
  • npm -v

Les commandes doivent afficher les versions de Node.js et npm en conséquence. Si les deux commandes ont réussies, vous êtes prêt à installer Electron.

Vous pouvez maintenant créer un dossier qui accueillera votre application Electron. A l’intérieur de celui-ci, ouvrez votre terminal et entrez la commande suivante :

  • npm init -y
  • npm i –save-dev electron

Ces commandes permettrons d’installer Electron ainsi que toutes ses dépendances.

Vous avez maintenant une installation complète d’Electron. Pour pouvoir lancer votre application , il vous faudra maintenant un script principal agissant comme le point d’entrée de votre application Electron.

  1. Créez un fichier main.js à la racine du dossier.
  2. Editez ce fichier à l’aide de votre environnement de développement (IDE – integrated development environment) :

const { app, BrowserWindow } = require(‘electron’) function createWindow () { const win = new BrowserWindow({ width: 800, height: 600, webPreferences: { nodeIntegration: true } }) win.loadFile(‘index.html’) win.webContents.openDevTools() } app.whenReady().then(createWindow) app.on(‘window-all-closed’, () => { if (process.platform !== ‘darwin’) { app.quit() } }) app.on(‘activate’, () => { if (BrowserWindow.getAllWindows().length === 0) { createWindow() } })

Pour plus d’informations sur ce code, vous pouvez vous référer au site web d’Electron https://www.electronjs.org/docs/tutorial/quick-start

Electron possède 2 fonctionnement principaux :

  • Le premier est qu’il peut ouvrir directement des pages html comme le ferais un navigateur classique. C’est ce qui est montré dans l’exemple précédent.
  • Le deuxième est qu’il peut ouvrir directement une page web à partir de son URL. Pour ce faire, modifier la ligne win.loadFile(‘index.html’) par win.loadURL(‘votre_url’).

Votre première application est maintenant créée, grâce à Electron.

Pour évaluer les performances d’une application Electron, nous avons ouvert la même page web à savoir la page d’accueil d’Electron JS sur 3 navigateurs différents :
– Google Chrome
– Firefox
– Electron

Comme on peut le voir, Electron consomme beaucoup moins de ressources que ses opposants.
Electron possède aussi un système d’auto update permettant aux applications de se mettre à jour automatiquement d’elles-mêmes. Cela permet d’optimiser le déploiement de l’application pour de nombreux utilisateurs.